Info professionnels

  • Home
  • /Info professionnels

Présentation de l’hypnose pour toutes les professions de santé

 

L’hypnose se définit comme un processus psychophysiologique qui permet naturellement ou de façon provoquée à la personne de modifier son état de conscience, en particulier de passer  d’une conscience logique à une conscience figurative, imaginaire. Cette conscience figurative, voire symbolique peut  être source de confort et d’amélioration des capacités de la personne, mais peut-être aussi négative et la déstabiliser.

Les praticiens de la santé, quels qui soient (anesthésistes, chirurgiens-dentistes, médecins, sages-femmes, infirmières, etc.) rencontrent dans l’immédiateté des soins, chez beaucoup de leurs patients, plutôt, une hypnose négative, vectrice de stress, d’angoisse et qui entraîne une difficulté dans la prise en charge.

 

Mais, parce que l’hypnose est aussi un processus de communication active, suscité d’une personne à une autre personne, l’hypnose devient un outil idéal pour le soignant afin d’amener le patient vers un plus grand confort dans le soin redouté.

La pratique de l’hypnose, et là, nous parlons d’une hypnose clinique, médicale, orientée vers le soin est d’une grande aide et pour le thérapeute et pour le patient dans la diminution de la douleur aiguë dans un soin iatrogène (analgésie hypnotique), dans la prise en charge de la douleur chronique, dans la diminution de l’angoisse préopératoire, mais aussi au cours du soin, dans la mesure où bien souvent, le patient reste éveillé.

 

L’hypnose comme processus de communication est une ouverture vers l’inconscient et son fonctionnement. Elle intéresse évidemment les psychiatres, les médecins et les psychologues. Elle devient un outil essentiel dans leur champ de compétences pour prendre en charge les troubles anxieux, les troubles de l’alimentation, les troubles du sommeil, en psychosomatique, etc.

 

Outil par excellence, pour les infirmières dans leur quotidien hospitalier : de la prise en charge d’un soin iatrogène à l’accompagnement des malades en soins palliatifs. Les kinésithérapeutes peuvent aussi l’utiliser dans la rééducation, dans l’effet amplificateur de la transe hypnotique.

 

Le terme « hypnose », à la fois un terme ancien, sujet à polémique, « l’hypnose n’est pas un sommeil », cependant la définition moderne se trouve dans le discours poétique d’Hésiode, dans les « Hymnes orphiques » : « Hypnos, roi de tous les bienheureux et des hommes mortels et de tous les vivants que nourrit la terre large, seul tu commandes à tous et tu enveloppes les corps de doux liens. Tu dissipes les inquiétudes, tu reposes heureusement des travaux, tu consoles de toutes les douleurs, tu éloignes la crainte de la mort et tu apaises les âmes (…) Viens bienheureux, je te supplie de venir, doux et profond et d’être propice à ceux qui t’offrent de pieux sacrifices. Tu es plus utile au mortel que l’air qu’il respire et que le miel qu’il mange. »

 

L’histoire de l’hypnose fait partie intégrante de l’histoire de la médecine. Et comme la médecine ne cesse d’évoluer, l’hypnose retrouve son utilité qu’elle n’aurait jamais dû perdre. Et la formation à l’hypnose clinique et son utilisation redeviennent incontournable.

 

Plus d’infos  dans notre  FAQ ou découvrez plus de détails sur nos formations en  hypnose.