Le carrousel des formateurs

  • Home
  • /Le carrousel des formateurs

Yves Halfon

Atelier : Il y a de la lumière dans les endroits les plus sombresYves Halfon

Un certain nombre d’hommes importants vont illustrer par leur propos ce séminaire : Hésiode, Delboeuf, Pavlov, Stanislavski,  Rilke, Bergson, Erickson, Elman. Nous ajouterons à cette liste un certain nombre de neuroscientifiques actuels : Rizzolati, Ramachandran, Dehaene, Lachaux. Leurs travaux éclairent la compréhension de l’hypnose, et de l’auto-hypnose.

Même si en tant que personne, nous ne sommes pas toujours conscient du fonctionnement de notre cerveau. Il existe en nous deux appréhensions du monde : une compréhension logique de notre environnement, de nos relations et de nos actes, et une approche émotionnelle, symbolique, imaginaire.

Cette appréhension émotionnelle du monde qui nous entoure précède toujours de peu nos explications logiques, et lorsque ces émotions sont fortes, elles peuvent perturber notre raisonnement. L’imagination qui va renforcer nos troubles anxieux, c’est l’exemple de l’anxiété anticipatrice de la crise de panique.

L’imagination dans ces cas là est , « la folle du logis », mais elle peut devenir « la fée bienfaisante ». L’hypnose est incontournable pour mobiliser l’imagination et modifier les émotions du patient et ainsi traiter les troubles anxieux, les addictions, etc.

Nous aborderons les différents outils hypnotiques, centrée sur les solutions pour permettre aux patients de résoudre ces différents troubles anxieux : attaque de panique, phobies, trouble obsessionnel compulsif, état de stress post-traumatique. Des outils seront travaillés avec l’assistance, comme la transe évocatrice, la palette émotionnelle, l’appariement  par paire,  la double dissociation, le panier des plaisirs.

Le reparentage montrera comment une technique hypnotique s’inscrit dans une approche psychothérapeutique. Même si cette technique se construit à partir de l’ouvrage de Rainer Maria Rilke, « Lettre à un jeune poète »

L’importance de la notion de dissociation en hypnose, peut-être même plus important que le mot « imagination ». La conception de la conscience par Bergson reste d’actualité. La dissociation : tout le monde sait se dissocier.

La « pseudo orientation dans le temps » d’Erickson fera écho à deux livres référents pour les psychologues : « Pour en finir avec Babel » et « Tout Alice » de Lewis Carroll. L’importance d’un nouveau temps de conjugaison dans la langue française : « le passé du futur ». Comment on utilise « la ligne du temps »c’est à dire l’organisation temporelle de la conscience humaine avec ces trois catégories : passé/présent/futur, dans le travail psychothérapeutique. « Demain c’est aujourd’hui »

Les « nano » inductions, l’hypnose « instantanée », néologismes pour expliquer « d’un mot nouveau » que l’hyperconcentration sur un objet par un patient développe en lui une hyper suggestibilité (travaux de Spiegel et de Van Pelt). L’intérêt de ces approches sera présenté dans « l’hypnose extemporanée ».

Objectifs pédagogiques :

Démontrer l’importance de l’imagination dans la prise en charge des troubles anxieux et la prise en charge des addictions.

Montrer l’apport des neurosciences pour comprendre les effets de la suggestion hypnotique, aussi bien en hypnose qu’en auto-hypnose.

Démontrer l’importance de la dissociation, comme procédé d’analgésie lors d’une douleur aiguë ou un soin iatrogène, etc.

L’indispensable conclusion par cette manière d’aborder la solution : « le passé du futur »

Biographie express:

Yves Halfon a une licence en psychologie à l’université de Rouen, une maîtrise en psychologie (Paris V René Descartes), un DESS de psychologie clinique (Paris V René Descartes) et un DEA de psychologie clinique (Paris VII Censier). De 1979 à 1981, il suit une formation aux techniques relationnelles et thérapeutiques, issues de la théorie des communications chez E. Galactéros (Lyon). De 1985 à 1986, il réalise une formation à l’hypnose clinique avec Léon Chertok et Didier Michaux, centre de médecine psychosomatique Déjérine (Paris VIII). Enfin, de 1988 à 1989, il suit une formation à l’hypnose éricksonienne avec Jean Godin.

Activités professionnelles :

– Depuis le 1er Avril 1977, psychologue clinicien, maternité du Centre Hospitalier du Belvédère, Mont Saint Aignan, (temps plein). Pensionné depuis janvier 2013
– Depuis 1985 professeur de psychologie à l’école de Sages-Femmes du CHU de Rouen.
– Depuis 1989, consultant au Centre d’études et de recherche sur la douleur, CHU de Rouen.

– Depuis 1988, responsable pédagogique de la formation « hypnose et prise en charges de la douleur et hypnosomatique » à l’Institut Français d’hypnose, Paris.
– Depuis 1995, Président de l’institut Milton H. Erickson de Normandie, Rouen.
– Depuis 2005, Supervision de cas cliniques, Les Herbiers, Centre de médecine fonctionnelle, Rouen et formation de leur personnel.

– Depuis 2011, Président de l’Association Francophone d’Hypnose Dentaire
– Actuellement vice-président de la Confédération Francophone d’Hypnose et de Thérapie Brève.
– Participation régulière aux DIU Douleur et DIU Soins palliatifs, facultés de médecine de Rouen ; DIU Douleur faculté de médecine de Caen ; capacité Douleur Faculté de médecine d’Amiens.

 

 

Yves Halfon a écrit de nombreux articles comme « La relaxation chez la femme enceinte hospitalisée », Bulletin officiel de la société française de psychoprophylactie obstétricale, n° 101, 1985 et « L’utilisation de l’hypnose dans un service d’obstétrique. », Journées post-universitaires, C.H.U. de Rouen, Ecole de sages-femmes, 25-26 mars 1993.

Il a aussi réalisé de nombreux livres comme « La dissociation en hypnose », p. 120-133, dans « hypnose et Dissociation psychique », Imago, Paris, 2006 et « Hypnose maternelle et maternalité », p. 333-340, dans « Traité d’hypnothérapie », Dunod, Paris, 2007.

Jean-François MARQUET Jean-François

Atelier : à la découverte de l’approche systémique

Norbert Wiener Formalise la cybernétique en 1948. Cette schématisation mathématique de la théorie de la communication influencera considérablement tous les domaines des sciences et reste très présente sous cette forme première en électronique, en informatique ou encore en robotique .

En 1968 , Von  Bertalanffy théorise le fonctionnement global des systèmes biologiques dans l’ouvrage General System Theory, : un système ouvert est un système qui, à travers ses échanges de matière, d’énergie et d’information, manifeste la capacité de s’auto-organiser.

Un système est un ensemble d’éléments présentant entr’eux suffisamment d’interrelations pour former un tout relativement cohérent  . On peut s’intéresser ainsi au système formé par une classe de cours, un groupe de travail , une équipe professionnelle, un cabinet dentaire ou une famille .

L’approche systémique est d’abord une épistémologie, une manière de réfléchir à « comment nous fabriquons le réel » (G Bateson) . Cela permet de tenter de comprendre et de modéliser le fonctionnement des systèmes vivants et de notre action en leur sein . La logique passe de « linèaire » à « circulaire »

Dans cette logique , le système va évoluer au fil du temps et la seule presence de l’observateur modifiera le système  .

Après le bref exposé  des concepts d’interaction, de totalité , d’organisation et de  complexité , l’atelier développera des exemples de décryptage systémique de diverses situations professionnelles et familiales .

Un approche de l’Analyse transactionnelle terminera l’atelier .

Biographie express:

Jean-François MARQUET, pédopsychiatre, a suivit une formation à SFHE (Malarewicz) (1988-1989-1990), puis à Joyce Mills (1992-2012), ensuite à Jay Haley en 1989, puis à Paul Watzlawick en 1993 et finalement à Ernest ROSSI (Californian Central Coast Erickson institute ) en 2009.

Il est Docteur en médecine, ancien interne en psychiatrie, titulaire du CES de psychiatrie, ancien praticien hospitalié à temps partiel et Pedopsychiatre.
Il est aussi membre Fondateur de l’Institut Milton H Erickson de rennes bretagne, Président de la Sociéré Française de Recherche en Hypnose Pediatrique, membre de la Confederation Française d’hypnose et Thérapies Brèves, membre de l’European Society of Hypnosis et membre de l’International Society of Hypnosis.
Enfin, Jean-François MARQUET est formateur depuis 1995 (IMHERB, Emergences, AREPTA, IME Rouen, Clermont ferrand, Hypnoteeth), conférencier dans les divers congres CFHTB (Vaison la romaine, Saint malo, Sanary, Liège, Nantes), et enfin ESH (Vienne) et ISH (Accapulco ,Rome, Brème et Paris)