Témoignages

Voici quelques témoignages de consoeurs et confrères qui se sont formés cette année.

NOTE : Le « VAKOG» est une technique hypnotique utilisée pour amener le Patient en hypnose

Patiente très résistante (pas de dentiste depuis 15 ans, refus d’ouvrir la bouche, décès récent de son mari, de son petit fils, s’endort tous les soirs en voulant ne pas se réveiller le lendemain), accompagnement très progressif en Vakog avec des métaphores puis promenade en forêt avec beaucoup de détails… Expérience pleine d’émotion pour la patiente, qui ne m’a pas cru quand je lui ai dit que j’avais détartré ses dents, confirmation en montrant avec le miroir -> je lui ai un peu redonné le goût de vivre.
Dr Jean –Marc Kieffer

Pour la formation encore mille fois merci je mets en pratique tous les jours pour relaxer détendre et même pour anesthésier. Je suis d’ailleurs étonnée les personnes lorsqu’elles repartent me font souvent la réflexion qu’elles avaient encore mal ailleurs en venant et que cette douleur à elle aussi disparu. En tout cas tenez nous au courant pour toutes rencontres sur le sujet.
En vous souhaitant une entrée confortable dans cet été qui ne peut s’annoncer que sereinement.
Dr Valérie Felbinger

Bonjour à tous,

Cà y est, j’ai plongé… un vrai bonheur à la sortie pour cette nouvelle patiente “qui ne s’est jamais aussi bien sentie chez un dentiste”, et qui “aurait volontiers accepté une couverture pour dormir dans la foulée”…J’attends avec impatience mes prochaines aventures!
DR Francis Zimmermann

Salut tout le monde,
petit coucou de Jean-Marc “le costaud”.
Après plusieurs cas assez bien réussis, je suis tombé sur un os la semaine dernière. Une patiente dont j’ai hypnotisé le mari vient me voir la première fois pour faire des soins sous hypnose, et lors de cette première séance je fais un questionnaire médical, bilan et plan de traitement et je fixe un détartrage sous hypnose pour la prochaine fois.
Deuxième rendez-vous, on démarre par une hypnose en regardant ses deux mains, la plus lourde et la plus légère etc… , et elle commence à me faire répéter toutes mes phrases, je dois parler plus fort car elle ne m’entend pas bien (j’avais remarqué qu’elle avait 2 aides auditives lors de la 1ère séance mais elle semblait bien entendre), au bout de quelques reprises de phrases elle m’avoue qu’elle a oublié de me dire qu’elle a un déficit de 70% d’audition et qu’elle lit sur les lèvres plus qu’elle n’entend. GLOUP … !!!
Elle n’entend pas les bas volumes, ni les fréquences basses … Solution ? Je me demande comment je vais m’en sortir car elle est venue avec l’espoir d’une hypnose et je ne suis pas du genre à me laisser abattre. Je lui dit clairement que dans ces conditions ce ne sera pas possible (position à 9H00). Je lui explique qu’une position de face n’est pas souhaitable pour essayer de rester en infériorité. En fait je décide de m’accroupir à 7-8H en oblique face à elle, donc elle peut me voir mais garde l’impression d’être dominante et peut lire sur mes lèvres.
Je démarre un VAKOG en parlant assez fort mais en laissant beaucoup de temps de réflexion (elle a même sourît quand je lui ai dit d’écouter les bruits de son ventre), et elle fait un travail remarquable et très intense (très forte activité visuelle avec les yeux), elle passe son temps à fermer et à rouvrir les yeux dès que je parle.
Je décide ensuite pour “l’enfoncer” de parler le moins possible du style de Yves : que des mots tranquille, confortable, agréable… très ciblés sur l’expire avec beaucoup de langage non verbal et au bout de quelques minutes elle s’en va. Le reste est quelconque sauf qu’en hypnose elle entend de nouveau très bien et je peux murmurer sans problème, l’inconscient aurait-il remonté le volume ? Elle a beaucoup apprécié que je lui ai suggéré de remercier son corps pour cette expérience. Au réveil que de la joie, du plaisir pour elle et pour moi. Elle me remercie vivement.
Temps total pour mettre en transe : environ 15 minutes mais j’ai viré l’assistante et éliminé tous les bruits parasites et fermé la porte. Expérience très intense en concentration…
Comme quoi on arrive même à hypnotiser les sourds avec beaucoup de concentration et de patience !!!
Dr Jean-Marc Kieffer

Bonsoir à tous,
Ce matin, au service de pédo où je suis attachée, j’avais une patiente à soigner sous midazolam avec ma chef de service. C’est une jeune fille de 8 ans, scotchée à son doudou et à sa maman, qui n’a pas pu être soignée à l’état vigile (ou seulement sous la contrainte) , chez qui 2 tentatives de soins sous MEOPA ont échouées. Elle venait ce matin pour tenter le midazolam. 30 minutes après l’administration, aucun signe de sédation, ma chef de service vient me dire qu’on va laisser tomber les soins, et là j’insiste pour la voir et faire de l’hypnose. Je l’installe et je “discute ” avec elle, je lui propose un jeu. Elle a une tête à coiffer à la maison qu’elle adore, alors c’est parti, elle a sa brosse imaginaire dans la main et elle coiffe, elle rigole… Je regarde les dents, je brosse… Elle est en trans par phase de 30 secondes, c’est hyper pénible, à chaque fois je lui propose de continuer son jeu et elle repart. Elle se lasse vite, on change de jeu. Elle a fait 12 jeux, 1 voyage en tapis volant, elle a vu des phoques et des pingouins sur la banquise, dessiné sur le tableau magique. Bref, elle m’a épuisée et moi, j’ai épuisé les ressources de mon imagination.
Au final, j’ai fait une pulpo, sans AL, mais j’ai un doute sur la vitalité de la dent. Avis aux spécialistes de la pédo : 64 sur laquelle une pulpo incomplète avait été faite plusieurs mois avant dans des conditions épouvantables (enfant tenue, etc…) , dent assymptomatique, pas d’image radio, pas de mobilité, il y a eu un saignement quand j’ai déposé l’eugénate et que j’ai ouvert complètement la chambre, et j’ai pu faire une hémostase … était-elle encore vitale?
En conclusion, séance très difficile, mais la gamine est partie avec le sourire (elle a même refilé son doudou à sa maman en cours de soin), suggestion post-hypnotique pour les prochaines séances qui du coup sont prévues avec moi sans sédation.
Merci l’hypnose et merci aux profs pour toutes ces expériences formidables
Bises
Dr Céline Leininger

Bonjour à toutes et à tous!

Et bien voilà, j’ai eu ma première séance d’hypnose formelle tout à l’heure … pas préméditée du tout, mon patient n’avait pas l’air d’être particulièrement “fait pour ça” mais il refuse l’anesthésie car il veut profiter de son déjeuner; or la carie le fait bondir comme un ouistiti sur mon fauteuil …
Franchement, j’ai eu l’impression d’assister à un moment de vraie magie! Mon patient aussi, ce furent ces premières paroles au “réveil” et il est reparti avec un sourire des plus extraordinaires! Il m’a quand même conseillé de me méfier car vu le plaisir qu’il a pris à l’expérience, il va peut être inventer des caries pour revenir … Ben voilà, j’aurai tout entendu!
Alors maintenant un immense MERCI à nos formateurs pour m’ avoir permis de vivre cela!!!!!!!
J’espère vous envoyer via ce mail toute l’énergie positive que cette expérience m’a apportée et surtout vous donner un conseil: pensez à avoir une grande capacité d’enregistrement!
Bonne saint-Valentin à toutes et tous et au plaisir de se voir,
Dr Julie Demassue.

Bonjour à tous !Je me présente Anne :omnipraticienne dans un cabinet de groupe à Haguenau au nord de Strasbourg. Je voulais juste dire pour ceux qui comme moi n’osait pas essayer que l’hypnose ça marche ! J’avais peur de me lancer, peur d’être ridicule devant le patient et devant l’assistante et c’est bien le contraire! Parfois on est au pied du mur, c’était pour une extraction qui devait être faite sans adrénaline. La patiente avait mal malgré l’anesthésie; je me suis dit que je n’avais pas d’autre choix que l’hypnose. J’ai dit à la patiente de m’aider, je lui ai expliqué qu’elle devait trouver un endroit agréable. Elle est musicienne. Je lui ai pris le poignet et elle est “partie en hypnose” J’ai eu beaucoup de chance avec cette patiente car elle avait appris à se relaxer avant ses opérations pour traiter un cancer. A son « réveil »; elle a dit qu’elle n’avait rien senti, juste à un moment, elle a ressenti comme un crissement et c’est tout (mon assistante a dit que c’était une fausse note). Quelques jours plus tard, la patiente est revenue au cabinet, super enchantée (avec juste l’impression d’avoir fait beaucoup de sport avec son bras gauche… ). Du coup, j’ai osé le faire sur d’autres patients (le tableau magique fonctionne très bien avec les enfants) Merci beaucoup pour cette formation ! et pour ceux qui m’ont poussée à la faire (ils se reconnaitront).
Dr Anne Cunrath

Bonjour à tous,

Merci Claude d’avoir partagé les adresses. Je trouve que ce serait l’occasion de faire les présentations entre les 2 groupes. Je me sens immédiatement investie de cette mission, dans la mesure où je suis l’alsacienne du groupe de Paris!
Je suis pédo exclusive à Strasbourg, j’ai découvert hypnoteeth lors de la journée du Céro l’année passée. Et mon exercice a complètement changé depuis le premier module. Globalement, on est tous plus sereins (les patients, mon assistante et moi), les journées sont plus calmes … Et l’auto-hypnose, quel bonheur!!!
J’espère que ce mail sera le premier d’une longue série, car on a tous remarqué qu’il était très motivant de connaître les expériences des autres …
Amicalement,
DR Céline Benharroch-Leininger

J’ai réussi à me lancer dans l’hypnose
avec les enfants où il s’est rapidement produit des moments magiques ( mot que j’utilise maintenant à chaque séance). Beaucoup moins d’appréhension du soin tant du côté du patient que de mon cote. Des échecs biensûr mais qui serait sans doute plus lourds sans l’hypnose. Globalement il ne ressort que du positif de cette nouvelle façon d’aborder les patients. Ne serait-ce que parce qu’elle casse l’image classique du dentiste. Pour les adultes je ne me suis pas encore “formellement” lancée, un peu plus difficile à intégrer: nécessité moindre et r-v plus condensés laissant moins de temps … et sans doute encore peur du regard du patient. Ca viendra sans doute.
En tout cas un seul mot d’ordre: il faut se lancer! Il n’y a rien à perdre et on en est tous capables!
Dr Héléne Massart

” incroyable : j’ai fait ma série de 10 patients / J. avec avulsion de 4 DDS sous locale en 40 min + hypnose. Je suis impressionnée des résultats : ils sont calmes, ressortent avec un grand sourire. Pour moi, c’est quasi la détente des patients sous AG ( si tant est qu’ils soient bien sedates !) et je suis – stressée ! Mon point de progression : je n’arrive pas a faire du vakog et pas les moins de 12 ans … Merci ++++”
joyeuses fin d’année à vous tous et vivement février
Dr Caroline Bruyerre

Ca y est, j’ai franchi le pas!
N’écoutant que mon courage et les conseils de Claude, j’ai commencé par DES cas faciles. Les enfants. En fait ils sont merveilleux de compréhension et leur entrée dans mes propositions tellement désarmantes et dénuées de jugement qu’après ma première petite patiente que j’ai envoyé faire du vélo à la campagne avec sa maman, je n’ai pu m’empêcher de récidiver avec la suivante chez laquelle j’avais une dent à cueillir, (merci à mes consoeurs pédo pour cette belle image), Celle là faisait du karaté, sport auquel je ne connais rien, mais elle a combattu toute seule et a eu l’air si émerveillée et surprise quand je lui ai donné sa 63 non rhisalysée, que j’ai été moi même étonnée de résultat, surtout que la maman m’a avoué avoir accompagné sa fille à la salle de karaté.
Je me suis servi aussi de la confusion sur une petite fille de 6 ans et demi en pensant à Claude et en fait on s’est bien amusé à trois, le papa était là. Le problème (entre guillemets) c’est que le papa m’a dit: j’ai RV chez vous Vendredi, il faut me faire de l’hypnose …
Donc compte rendu vendredi! Bises à toutes et à tous.

Dr François Lehnert