• Home
  • /Non classé
  • /Médecines douces : tout savoir sur les alternatives et méthodes de remboursement

Médecines douces : tout savoir sur les alternatives et méthodes de remboursement

Les médecines douces font de plus en plus d’adeptes. Depuis plusieurs années, la fréquentation des cabinets de ces médecines alternatives a augmenté de plus de 155%. Bien souvent, elles se posent comme une alternative à la médecine traditionnelle. En effet, les médecines douces sont une manière de soigner par des pratiques thérapeutiques différentes comme la sophrologie ou encore l’hypnothérapie, ou par des médicaments qui se veulent naturels (homéopathie, aromathérapie). Bien souvent, il est rare qu’une seule séance suffise pour obtenir les résultats attendus. Il faut souvent envisager plusieurs consultations, qui peuvent parfois être couteuses. Comment faire ? Quelles sont les alternatives et méthodes de remboursement ?

 

Sécurité Sociale

La Sécurité Sociale rembourse partiellement les consultations de médecines douces si elles sont pratiquées par un médecin conventionné. Cette configuration est assez rare car les professionnels de santé sont peu nombreux à être également spécialisés dans ces disciplines. Un remboursement à 70% du tarif de base est possible si, par exemple, votre kinésithérapeute exerce l’ostéopathie, si votre dermatologue exerce la mésothérapie, ou encore si votre psychiatre hypnothérapeute conventionné exerce l’hypnothérapie. 

Dans ce cas, il est important, lors de la prise de rendez-vous, de vérifier les tarifs exercés par le médecin conventionné. Dans la majorité des cas, lorsqu’ils exercent une activité de spécialiste, les médecins conventionnés pratiquent des dépassements d’honoraires. 

Complémentaire Santé 

Une complémentaire santé permet de compléter les remboursements de la Sécurité Sociale en couvrant une partie ou la totalité de vos dépenses de santé. Comme évoqué précédemment, rares sont les cas où les médecines douces sont prises en charge par l’assurance maladie. C’est pour cette raison que, de plus en plus de mutuelles intègrent des formules les prenant en charge. 

Certaines complémentaires santé proposent le forfait annuel qui garantit à l’assuré un budget qu’il consomme comme il le souhaite, sans limitation de remboursement par séance. D’autres, proposent le forfait par acte qui met à disposition de l’assuré, un nombre de séances restreint dans l’année avec des montants de remboursement fixes par consultation (en savoir plus : https://bonne-assurance.com/mutuelle/besoins/medecine-douce/).

Chèque Santé 

Sur le modèle des tickets restaurant et des chèques vacances, Chèque Santé est le premier titre prépayé dématérialisé dédié aux prestations de santé. Il permet de financer le reste à charge des prestations et produits de santé peu ou non pris en charge par la Sécurité Sociale. Aujourd’hui, cette solution compte plus de 500.000 utilisateurs et 28.000 professionnels de santé, thérapeutes bien-être et professions sport-santé. Parmi eux, on retrouve par exemple : des sophrologues, des professeurs de shiatsu, des nutritionnistes, des hypnothérapeutes, des centres diététiques, des acupuncteurs, des orthophonistes, des opticiens et bien d’autres… 

Chèque Santé est distribué par les employeurs et comités d’entreprise auprès de leurs salariés, mais également par les mutuelles, les assurances et les cabinets de courtage pour certains de leurs adhérents.